Douala, Akwa

Immeuble Kassap, 7eme étage

Nous écrire :

info@jobstagesetudiant.org

Horaires d'ouverture :

Lun-Sam: de 08h:00 à 17h:00

RAPPORT DU SEMINAIRE DU 18 JANVIER 2019 A L’IMMEUBLE KASSAP A AKWA DOUALA

Partager

« QUE FAIRE POUR RÉUSSIR SON INSERTION PROFESSIONNELLE  » ? Tel est le thème du séminaire qui marque  le premier événement de l’année 2019  au sein de JSE.

Ce séminaire de formation a  été organisé  le vendredi, 18 Janvier 2019 par  JSE (Jobs et Stages pour Etudiants) sous le haut patronage du ministère de la jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC), avec pour intervenants :

  • Paulin NGUENA : ingénieur informaticien, responsable du réseau de la banque BICEC, fondateur d’INNOVA 237.
  • Mme Raïssa NUETSA
  • Eugene SOBNGUI

1)- Déroulement

Le séminaire a débuté à 13h et 25 minutes par l’exécution de l’hymne national. Puis les mots de bienvenue de (M. NGUIMKENG Arnold, responsable de JSE et  la responsable de la JADEC).

Le séminaire est ainsi véritablement lancé par la prise de parole des différents panélistes qui se présentent et d’une manière successive relatent leurs expériences personnelles et professionnelles question de faire comprendre aux jeunes chercheurs d’emploi que pour se réaliser on passe nécessairement par des étapes et, d’une manière évolutive par de petites choses.

Après ces brillantes interventions place aux échanges entre jeunes et panélistes qui se font par des questions – réponses  telles :

  • A quoi sert ce séminaire pour les jeunes ?
  • Y’va-t-il un document qui parle uniquement de domaine de compétences dans un CV ?
  • Le but du séminaire concerne-t-il seulement les jeunes détenteurs de diplômes ?
  • Comment créer des entreprises personnelles ou s’insérer dans de petites entreprises pour faire valoir ses talents ?
  • Comment faire pour se relancer lorsque l’on a longtemps cherché et fini par trouver mais les aléas de la vie nous ont ramené en arrière et on a l’impression d’avoir tout oublié ?
  • Comment doit se comporter un jeune qui fait un stage dans une entreprise et à la fin il n’y’a pas la reconnaissance de ses compétences ?

Ce sont ces différentes questions qui ont davantage enrichis ce séminaire et entre autre mis un terme aux activités et dont les réponses ont été satisfaisantes et ont permis d’approfondir les connaissances.

2)- Participation des jeunes

De nombreux  jeunes ont participé à ce séminaire transformant la salle à un amphithéâtre et où le cadre spatial  s’est avéré très réduit  pour les abriter. Qu’à cela ne tienne, ils ont fait preuve de volonté et nous avons d’après les fiches que nous avions distribué; reçu 109 fiches et un total de curriculum vitae remontant à 196. 

Les activités se sont ainsi achevées par les mots de fin dites par M. Eugène SOGNGUI qui a remercié les jeunes pour leur participation massive, leur attention, et le séminaire s’est clôturé par l’exécution de l’hymne national.

gestionnaire1
gestionnaire1

Leave a Reply